La totalité des membres du personnel "non-essentiel" d'une plateforme située sur un champ d'hydrocarbures de la mer de Norvège ont été évacués mercredi après qu'une voie d'eau a provoqué une inclinaison de l'installation, ont annoncé les secours norvégiens. Au total, environ 330 personnes ont dû quitter la plateforme.

"Environ 330 personnes ont été évacuées et on arrête l'évacuation à ce stade", a déclaré un porte-parole du Centre de sauvetage de Sola, dans le sud-ouest de la Norvège, Einar Knudsen. "Tous les personnels qui devaient être évacués l'ont été", s'est-il félicité.

Unité de logement située sur le champ d'hydrocarbures Njord à environ 50 milles marins (plus de 90 km) des terres, la plateforme Floatel Superior s'est inclinée "de 3 à 4 degrés" mercredi matin, avec au total 374 personnes à bord, à cause d'une voie d'eau dans un ballast, a indiqué la compagnie pétrolière Statoil.

L'incident a apparemment été provoqué par un choc avec une ancre.

L'installation a pu être stabilisée environ une heure plus tard en inondant partiellement les autres ballasts. Par mesure de sécurité, la compagnie norvégienne a décidé d'évacuer le personnel non-essentiel, soit la plus grande partie de ses occupants.

Une grosse quarantaine d'employés devraient pour l'heure rester sur Floatel Superior pour des tâches de sécurisation, a précisé M. Knudsen. Cinq hélicoptères se trouvaient sur la zone en milieu de matinée. Les opérations ont lieu par une météo difficile.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.