Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La totalité des membres du personnel "non-essentiel" d'une plateforme située sur un champ d'hydrocarbures de la mer de Norvège ont été évacués mercredi après qu'une voie d'eau a provoqué une inclinaison de l'installation, ont annoncé les secours norvégiens. Au total, environ 330 personnes ont dû quitter la plateforme.

"Environ 330 personnes ont été évacuées et on arrête l'évacuation à ce stade", a déclaré un porte-parole du Centre de sauvetage de Sola, dans le sud-ouest de la Norvège, Einar Knudsen. "Tous les personnels qui devaient être évacués l'ont été", s'est-il félicité.

Unité de logement située sur le champ d'hydrocarbures Njord à environ 50 milles marins (plus de 90 km) des terres, la plateforme Floatel Superior s'est inclinée "de 3 à 4 degrés" mercredi matin, avec au total 374 personnes à bord, à cause d'une voie d'eau dans un ballast, a indiqué la compagnie pétrolière Statoil.

L'incident a apparemment été provoqué par un choc avec une ancre.

L'installation a pu être stabilisée environ une heure plus tard en inondant partiellement les autres ballasts. Par mesure de sécurité, la compagnie norvégienne a décidé d'évacuer le personnel non-essentiel, soit la plus grande partie de ses occupants.

Une grosse quarantaine d'employés devraient pour l'heure rester sur Floatel Superior pour des tâches de sécurisation, a précisé M. Knudsen. Cinq hélicoptères se trouvaient sur la zone en milieu de matinée. Les opérations ont lieu par une météo difficile.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS