Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le frein à l'endettement a dix ans ce lundi. Selon le Département fédéral des finances qui publie une brochure pour célébrer l'événement, il a entraîné une série de succès budgétaires qui ont permis à la Confédération de réduire sa dette de 130 à 111 milliards ces cinq dernières années.
Ce succès se confirme au regard d'une comparaison internationale portant sur la dette publique: alors que la Suisse a réduit son taux d'endettement de 53 à 40% du produit intérieur brut (PIB), la zone euro a, au contraire, vu son taux d'endettement moyen passer de 70 à 85% du PIB, précise le DFF.
Certains pays ont ainsi manifesté leur l'intérêt pour l'instrument du frein à l'endettement, qui permet d'enrayer les déficits budgétaires chroniques. Ainsi, l'Allemagne a repris à son compte de nombreux éléments du système suisse de frein à l'endettement. Nombre de cantons ont eux aussi mis en place un système similaire et enregistré, grâce à celui-ci, des résultats positifs.
Le frein à l'endettement exige que le budget de la Confédération soit équilibré à moyen terme, c'est-à-dire sur l'ensemble d'un cycle conjoncturel, rappelle le DFF. En période de haute conjoncture, des excédents budgétaires doivent être dégagés afin de compenser les déficits liés à la récession suivante.
Le Conseil fédéral avait adopté le message sur le frein à l'endettement le 5 juillet 2000. Après son adoption par les Chambres fédérales, son principe a été accepté par le peuple et les cantons à une majorité de 85 %.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS