Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le déraillement d'un wagon d'un train eurocity le 22 mars 2017 à Lucerne a bloqué le trafic ferroviaire durant plusieurs jours (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Le nombre d'accidents d'aéronefs en Suisse a légèrement diminué en 2017, passant de 83 à 79, note le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE). Mais ils ont été plus meurtriers: 18 personnes ont perdu la vie contre seulement cinq un an plus tôt.

Au total, 1635 accidents et incidents graves relatifs à l'exploitation des chemins de fer et transports à câbles, des bus de transports publics, de l'aviation ainsi que de la navigation intérieure et maritime ont été signalés. Sans compter le transport aérien, 91% des annonces concernent les chemins de fer, précise le SESE dans son rapport annuel publié mercredi.

Dans ce domaine, l'année du SESE a été marquée par plusieurs déraillements, dont un important en gare de Lucerne le 22 mars. Au cours des 84 accidents de trains recensés (71 en 2016), 21 personnes ont été tuées et 41 ont été grièvement blessées. Les trams ont fait 50 blessés graves et deux morts pour 35 accidents.

Drones enregistrés

Dans les airs, les rapprochements dangereux (airprox) ont été moins nombreux en 2017 (8) qu'en 2016 (16). Les drones sont de plus en plus présents dans le ciel suisse et inquiètent le service. Une enquête sommaire a été effectuée dans un cas où un avion gros-porteur a de justesse évité la collision avec un drone à l'approche de l'aéroport de Zurich.

La Confédération est consciente de la problématique liée à la présence accrue de ces engins. Il veut introduire le plus rapidement possible l'enregistrement obligatoire des drones.

Des travaux sont en cours pour une identification électronique des drones. L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) soutient la société de contrôle aérien Skyguide dans la création d'un système de gestion du trafic aérien pour les aéronefs sans équipage dans l'espace urbain (U-Space).

Skyguide va mettre sur pied ce "Swiss U-Space" cette année encore pour les premiers drones, selon le Conseil fédéral. Ce projet est une première en Europe. Il prévoit l'enregistrement et le contrôle sécurisé des drones en vol, ce qui limite le risque de collision avec des avions ou autres aéronefs habités. En même temps, il permet d'identifier les exploitants des drones et de localiser ces appareils.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS