Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuf personnes ont reçu des soins après l'évacuation de l'Airbus 319 par les toboggans.

KEYSTONE/AP dpa/THOMAS KRAUS

(sda-ats)

Les autorités allemandes ont interrogé dimanche trois Britanniques interpellés à bord d'un avion d'easyJet. Leurs conversations à bord d'un vol Ljubljana-Londres avaient conduit le pilote à se dérouter samedi soir vers Cologne. Ils ont finalement été libérés.

"L'enquête criminelle à leur encontre a été classée. Aucun élément n'a été découvert. Nous pensons maintenant qu'il n'y a jamais eu de réel danger", a déclaré un porte-parole des forces de l'ordre allemande.

Aucun explosif n'a été retrouvé dans leurs bagages ou à bord de l'avion et un porte-parole de l'aéroport de Cologne a indiqué que les autres passagers devaient repartir pour Londres vers 13h00.

Neuf personnes ont reçu des soins après l'évacuation de l'Airbus 319 par les toboggans. Le pilote avait dérouté son appareil parce que des passagers avaient rapporté que les trois Britanniques en question, âgés de 31, 38 et 48 ans, parlaient de "terrorisme", ont déclaré la police et le parquet allemands dans un communiqué commun.

Des passagers avaient dit au personnel navigant avoir entendu les hommes utiliser les mots de "bombe" et d'"explosifs". Un sac à dos qui appartenait à ces hommes a été examiné et détruit par les autorités, mais il ne contenait aucun explosif, a dit la police.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS