Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'enregistreur des conversations du cockpit de l'avion d'AirAsia, qui s'est abîmé en mer de Java le 28 décembre avec 162 personnes à bord, a été récupéré, ont annoncé mardi les autorités indonésiennes. Il a été retrouvé dans le même secteur que l'autre boîte noire, repêchée la veille.

L'enregistreur se trouve désormais à bord d'un bâtiment de la marine indonésienne qui doit l'acheminer à Jakarta, où son contenu sera analysé.

Parti de Surabaya, deuxième ville d'Indonésie, le 28 décembre à destination de Singapour, le vol QZ8501 a disparu des écrans radar un peu avant la mi-chemin. L'équipage avait auparavant demandé l'autorisation de changer de plan de vol pour échapper à une perturbation.

Explosion due à la pression

Les premiers éléments de l'enquête établis à partir de l'examen des débris de l'avion semblent indiquer que l'appareil s'est disloqué en percutant la surface de la mer, selon un responsable de l'agence de recherches et de secours. "Il a explosé à cause de la pression", a-t-il dit.

"La cabine était pressurisée et avant que la pression ait pu être ajustée, il est tombé et boum. Cette explosion a été entendue" par des témoins dans la zone, a poursuivi le responsable.

Parmi les 162 personnes à bord se trouvaient 155 Indonésiens, un copilote français, un Britannique, trois Sud-Coréens, un Malaisien et un Singapourien.

Seuls 48 corps sur les 162 passagers à bord de l'avion ont été repêchés jusqu'ici. Il n'y a eu aucun survivant. Des corps seraient toujours prisonniers de l'épave.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS