Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'avion solaire Solar Impulse a atterri dans la capitale marocaine Rabat dans la nuit de mercredi à jeudi. De forts vents l'avaient contraint à faire demi-tour alors qu'il effectuait un vol sans carburant entre Rabat et Ouarzazate au sud du Maroc.

Parti à 09h07 de Rabat, l'avion solaire a dû rebrousser chemin en milieu d'après-midi. "L'avion expérimental est revenu à sa base de départ mercredi soir à Rabat " a déclaré Alexandra Gindroz, membre du service de presse de la société Solar Impulse. "Nous étudierons les conditions météorologiques pour choisir une autre tentative pour Ouarzazate ou une autre solution", a-t-elle ajouté.

Le directeur de vol a décidé de regagner l'aéroport de Rabat en raison de conditions météo inattendues, avait expliqué Solar Impulse sur son site Internet. L'avion, qui avait survolé Casablanca et se dirigeait vers Marrakech, a rencontré des turbulences et des vents fluctuant autour de 40 noeuds, le double de ce qui était prévu. L'appareil faisait du sur place.

Le pilote André Borschberg a continué à prendre de l'altitude pour collecter suffisamment d'énergie en attendant de meilleures conditions météo pour commencer sa descente vers Rabat. Avant le départ, il avait été souligné que les conditions climatiques seraient difficiles en raison de l'atmosphère désertique.

ATS