Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les conseillers nationaux pourront distiller leurs craintes au sujet des nouveaux avions de combat la semaine prochaine. Le Bureau du National a accordé l'urgence à une interpellation du groupe PDC. Les deux Chambres parleront aussi de l'extension des conventions de travail.

Dix interpellations ont obtenu le statut "urgent" permettant un traitement encore pendant la session en cours, ont indiqué les services du Parlement. Huit d'entre elles ont trait à la Banque nationale et aux remous déclenchés par l'ex-président Philipp Hildebrand.

La discussion sur ces interpellations, issues des rangs du PS, de l'UDC, du PDC, du PBD, du PVL et des Verts, aura lieu dans le cadre de la session extraordinaire exigée par l'Union démocratique du centre. Celle-ci est agendée le mercredi 14 mars à la Chambre du peuple.

CCT

Le débat concernant l'achat des avions Gripen se déroulera le lendemain. Le PDC exige notamment des réponses au sujet des analyses effectuées pour fixer le choix sur l'appareil suédois pour remplacer les Tiger et sur la possibilité d'examiner de nouvelles offres.

Enfin, Conseils des Etats et national se pencheront sur l'extension "rampante" du champ d'application des conventions collectives aux entreprises d'autres branches. Les sénateurs ouvriront les feux avec un texte déposée par Hannes Germann (UDC/SH) le 12 mars. Les conseillers nationaux auront droit au même débat trois jours plus tard, sur la base d'une interpellation du groupe libéral-radical.

ATS