Toute l'actu en bref

La ville de Sion se porte acquéreuse de la part d'Axpo et porte sa participation à 70% dans Lizerne et Morge (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Numéro deux de l'énergie en Suisse, le groupe Axpo continue à se désengager en Valais. Il cède à la ville de Sion la participation de 50% qu'il détient dans l'entreprise Lizerne et Morge.

La transaction s'inscrit dans le cadre d'une optimisation du portefeuille du groupe, écrit l'entreprise mercredi dans un communiqué. Elle cède une participation à une centrale hydraulique qu'elle ne considère pas comme stratégique.

En mars, le groupe avait déjà vendu à Energie Service Biel (ESB) sa part de 35% qu'il détenait dans Argessa, une centrale hydraulique de la région de Loèche (VS). En décembre, c'était la participation minoritaire à la Rheinkraftwerk Albbruck-Dogern qui était cédée à AEW Energie.

Dans le rouge

La cession de ces participations se fait dans un contexte de dépendance des prix de l'électricité, écrit le groupe. Avec son grand parc de production en Suisse, Axpo est très exposée aux risques liés aux prix de gros, actuellement très bas, de l'électricité.

Le groupe avait essuyé une perte de 1,25 milliard de francs au terme de l'exercice 2015/2016. Les deux exercices précédents s'étaient également soldés par des résultats négatifs. Il avait annoncé vouloir réduire ses coûts de 200 millions de francs pour l'année en cours.

Avec cette nouvelle transaction, Lizerne et Morge tombe entièrement en mains valaisannes. La ville de Sion porte sa participation de 20 à 70%. Les Forces Motrices Valaisannes (FMV) contrôlent 20% et la commune de Sierre (VS) 10% du capital.

ATS

 Toute l'actu en bref