Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Une réussite de Marco Streller à la 27e a permis au FC Bâle de battre Young Boys dans le match au sommet de la 16e journée d'Axpo Super League. Le leader relègue ainsi les Bernois à neuf points.
Cette partie a tenu ses promesses, surtout au cours d'une première période très rythmée et animée. Les Bâlois, avec un Shaqiri intenable, ont souvent porté le danger dans la défense bernoise. Mais YB ne s'est pas contenté d'attendre: les hommes de Christian Gross ont aussi eu leurs occasions, notamment par deux tirs de Farnerud (17e).
Les visiteurs pensaient bien avoir ouvert le score à la 21e sur une tête de Nef, mais le but était annulé pour un hors-jeu pas évident. Peu après, Streller se jouait de la charnière centrale adverse pour marquer d'un petit extérieur. Ensuite, YB a beaucoup tenté, mais n'a pas vraiment eu des occasions nettes, au contraire des Bâlois. Mais le score ne bougeait pas.
Après trois succès consécutifs, Servette a connu un coup d'arrêt brutal: les Genevois se sont en effet inclinés sèchement 3-0 à Thoune. Les Bernois, pour leur part, ont confirmé leur retour en forme après un passage difficile à l'arrivée de l'automne.
D'entrée, ce sont les hommes de Bernard Challandes qui ont pris le jeu à leur compte. Lustrinelli aurait pu ouvrir le score après moins d'une minute, puis encore à la 24e. Thoune finissait par trouver l'ouverture, de manière heureuse, une volée non cadrée de Schneuwly étant malencontreusement déviée dans son but par Diallo (34e).
Les deux autres réussites des joueurs de l'Oberland ne devaient par contre rien à personne: Hediger signait le 2-0 après un bel échange de passes avec Lezcano (52e), alors que Rama inscrivait le numéro trois après un slalom au milieu d'une défense figée (69e). L'ancien international était sur la pelouse depuis moins de cinq minutes après avoir remplacé Lustrinelli. Servette finissait à dix après l'expulsion de Moubandje (84e) pour un second avertissement.

ATS