Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Les coups durs se succèdent pour Bulat Chagaev et Xamax. Alors que l'équipe semble avoir retrouvé de la sérénité en championnat, la gestion du propriétaire et président fait toujours autant de remous.
Nouvel épisode de la saga: l'avocat Vincent Solari a demandé à un juge neuchâtelois de mettre le club en faillite, apprend-on dans "L'Illustré".
L'avocat genevois défend les intérêts de l'agent de Freddy Mveng, lequel a été transféré de Xamax à Young Boys cet été. Le représentant du joueur avait signé un accord avec le président de l'époque Andreï Rudakov, portant sur une rétribution de ses services à hauteur de 400 000 francs, explique "L'Illustré". Une somme que le client de Me Solari n'a jamais touchée, malgré une mise en demeure. "J'ai adressé une telle demande (de mise en faillite) au juge neuchâtelois compétent, qui devra statuer prochainement", déclare l'avocat genevois.
Neuchâtel Xamax fait l'objet de 29 poursuites pour un montant total de 3,3 millions de francs, rappelle Me Solari en s'appuyant sur le dernier relevé de l'Office des poursuites de Neuchâtel datant du 22 septembre. "Sur un plan juridique, poursuit-il, la société n'est pas encore en faillite, mais elle a suspendu ses paiements."

ATS