Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Les deux clubs qui se déplaçaient ont gagné lors des premiers matches de la 27e journée d'Axpo Super League. Bâle s'est imposé 3-2 à Thoune, alors que Sion l'a emporté 2-0 à Zurich contre GC.
Bâle a ainsi effectué un nouveau pas vers le titre national dans un match qui s'est fini dans une certaine confusion. Juste avant la 90e, le juge de touche signalait une main bâloise dans la surface de réparation, mais l'arbitre Amhof ne dictait pas le penalty. Quelques secondes plus tard, le trio arbitral ne voyait pas un attentat de Stocker qui aurait mérité un carton rouge. La colère de Bernard Challandes et du banc bernois semblait légitime...
Chaque équipe a fini à dix, après les expulsions de Matic (23e, faute de dernier recours) et de Cabral (28e, 2e avertissement). Streller (6e), Stocker (41e) et Alex Frei (59e) ont inscrit les buts du FCB. Matic avait égalisé sur penalty (9e) et Hediger a réduit l'écart (79e) de manière rocambolesque, son tir touchant le poteau avant de rebondir sur la tête de Sommer et d'entrer dans le but.
A Zurich, Sion a accentué la pression sur Lausanne dans la course à la place de barragiste. Les Valaisans ont battu 2-0 un Grasshopper bien timoré grâce à des réussites de Vanczak (45e), bien entendu de la tête, et Bühler (48e), laissé curieusement seul dans la surface. Sion n'a guère eu besoin de forcer son talent dans cette rencontre au caractère amical, durant laquelle aucun avertissement n'a été donné.

ATS