Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - L'air de rien, c'est une des plus fines gâchettes de l'histoire du football suisse qui s'en va. Mauro Lustrinelli, 36 ans en février, a décidé de ranger ses crampons.
Il devient l'assistant de son désormais ex-entraîneur Bernard Challandes à Thoune. Le seul joueur encore en activité à avoir marqué plus de but en 1re division suisse que le Tessinois est Hakan Yakin.
Car Lustrinelli a frappé 111 fois en LNA ou Axpo Super League. Lustrigol a amassé son impressionnante collection au cours des 298 matches qu'il a disputés dans l'élite du pays sous cinq maillots différents: Bellinzone, Wil, Thoune, Lucerne et les Young Boys.
Il était revenu l'été dernier à Thoune, là où il s'était fait un nom durant l'automne 2005, conduisant le petit club de l'Oberland bernois, vice-champion de Suisse, vers quelques résultats de premier ordre. En signant un doublé contre les Suédois de Malmö, le Tessinois avait ouvert les portes de la Ligue des champions à sa formation. En phase de groupes, Thoune avait croisé le fer avec Arsenal (1-2 0-1), Sparta Prague (1-0 0-0) et Ajax Amsterdam (0-2 2-4).
Au fil de ses 30 buts inscrits en Super League en une saison et demi (de l'été 2004 à l'hiver 2006), Lustrinelli a tapé dans l'oeil du sélectionneur national Köbi Kuhn ainsi que dans celui du recruteur du Sparta Prague, dont il portera les couleurs durant 18 mois (6 buts en 25 matches de championnat).
En équipe de Suisse, Lustrigol est toutefois resté muet tout au long de ses 12 capes, la première le 17 août 2005 contre la Norvège et la dernière le 10 septembre 2008 lors de la mortifiante défaite 2-1 contre le Luxembourg à Zurich.

ATS