Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré deux pneus ravagés, l'homme âgé de 76 ans pensait pouvoir rentrer chez lui. Il n'était que légèrement alcoolisé.

Corps suisse des gardes-frontière

(sda-ats)

Les gardes-frontière suisses ont eu de la peine à en croire leurs yeux et leurs oreilles au passage d'une voiture à la douane autoroutière de Bâle/Weil am Rhein (D): le véhicule conduit par un Suisse de 76 ans roulait sur ses jantes, faisant un véritable vacarme.

La scène cocasse est survenue dimanche dernier, indique mardi le Corps suisse des gardes-frontière. L'auto en piteux état entre alors sur le territoire suisse en provenance d'Allemagne. Il émet un bruit de ferraille: malgré un pneu avant et un pneu arrière crevés, le conducteur avait en effet poursuivi sa route.

Le septuagénaire est même resté imperturbable face aux signaux émis par les gardes-frontière afin qu'il s'arrête. Ces derniers ont dû le poursuivre en voiture pour l'intercepter juste avant la sortie autoroutière suivante.

Interrogé par les gardes-frontière, le conducteur a répondu qu'il s'était bien rendu compte que sa voiture ne roulait plus normalement après avoir heurté un trottoir en Allemagne. Il pensait toutefois pouvoir rallier son domicile bâlois malgré tout. Son alcotest a révélé une alcoolémie de 0,7 pour mille. La police a finalement pris en charge l'automobiliste et sa voiture.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS