Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le texte a pu être attribué au médecin d'origine grecque Galien ou à un commentateur de son oeuvre.

Université de Bâle

(sda-ats)

Un papyrus vieux de près de 2000 ans a été déchiffré par des chercheurs bâlois. Il s'agit d'un document médical attribué au médecin de l'Antiquité gréco-romaine Galien (129-216) ou d'un commentaire inconnu de son oeuvre. Il décrit "l'arrêt respiratoire hystérique".

Il s'agit d'une "découverte sensationnelle", explique la professeure d'histoire ancienne Sabine Huebner, citée jeudi dans un communiqué de l'Université de Bâle. Un tel document a bien plus de valeur que les lettres, contrats ou quittances qui constituent la majorité des papyrus, précise la spécialiste.

Les restaurateurs ont d'abord dû séparer plusieurs couches du papyrus qui étaient collées ensemble. Ce document est arrivé à Bâle au 16e siècle, et des générations de scientifiques avaient déjà tenté en vain de le déchiffrer.

En 2015, la Bibliothèque universitaire de Bâle a retrouvé dans ses tiroirs une collection de papyrus vieille de 2000 ans regroupant 65 textes en grec, latin, copte et écriture hiératique. Elle avait été acquise il y a une centaine d'années.

Avec le soutien du Fonds national suisse, cette collection est en cours de numérisation afin d'être mise à disposition des chercheurs. Des instruments d'analyse modernes sont également testés, notamment pour dater les encres. A ce jour, seuls 5% des papyrus dans le monde ont été publiés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS