Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Près de 1000 personnes ont fait la fête durant la nuit de samedi à dimanche à Bâle lors d'une soirée illégale. La police est intervenue et a interpellé un homme. Six personnes ont en outre été contrôlées par les forces de l'ordre.

La fête, qui a duré de 23h00 à 05h00 dans le quartier du Petit-Bâle, a fortement importuné le voisinage. Les habitants se sont plaints d'importantes nuisances sonores, a indiqué dimanche le Département de la sécurité. Les participants au rassemblement ont jeté des pierres sur les forces de l'ordre lorsque celles-ci sont arrivées sur les lieux.

La police a renoncé à disperser la manifestation car la foule était principalement composée de fêtards pacifiques. Une trentaine d'individus cagoulés a cependant cherché la confrontation avec les forces de l'ordre.

La police a dû faire usage de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène au moment où un enquêteur en civil a été attaqué, a indiqué un porte-parole du département à l'ats. L'un des agresseurs a pu être interpellé. La police a en outre confisqué le matériel des organisateurs. Celui-ci sera rendu après le week-end.

Une autre fête illégale en avril avait déjà été la source de confrontations entre fêtards et policiers. Un policier avait été blessé à l'oeil par un pointeur laser.

ATS