Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les policiers bâlois ont dû recourir au Taser pour maîtriser le forcené (cliché symbolique/Keystone archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Un Italien de 37 ans a attaqué avec une pelle vendredi soir à Bâle plusieurs personnes, dont un policier qui a perdu connaissance sous la violence d'un coup. Le forcené a dû être maîtrisé au moyen d'un pistolet à impulsion électrique, Taser.

Deux cyclistes, un homme et une femme, ont aperçu l'homme peu après minuit en train de frapper sur une porte avec la pelle. Celui-ci s'en est alors pris aux cyclistes. La femme a pu éviter le coup en se baissant, mais a été légèrement blessée à la main, a indiqué samedi dans un communiqué le ministère public de Bâle-Ville.

Les policiers, arrivés sur les lieux après avoir été prévenus par un automobiliste, ont d'abord tenté de maîtriser avec un spray au poivre le forcené, qui s'est retourné contre eux. Un des agents a reçu un coup de pelle au visage et a perdu connaissance brièvement. Un autre a été blessé au cou. Ils ont finalement pu arrêter l'homme en utilisant un Taser.

La cycliste et les deux agents blessés, ainsi que l'agresseur, ont été conduits aux services d'urgence. Les causes de l'agression ne sont pas encore connues. Une enquête a été ouverte.

ATS