Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une Suissesse de 18 ans a été condamnée mardi à 3 ans et demi de prison pour avoir secoué à mort son bébé de 8 semaines en mars dernier. Le tribunal pénal de Bâle l'a reconnue coupable de meurtre et de lésions corporelles multiples à l'encontre d'une personne sans défense.

Le procureur avait requis 5 ans et demi de prison, alors que la défense avait plaidé l'homicide par négligence et une peine avec sursis. Les parties ont par contre toutes deux souligné la nécessité d'une thérapie.

Le tribunal a différé l'exécution de la peine et a ordonné le placement de la prévenue dans un établissement pour jeunes adultes. Elle pourra y commencer son traitement dans les jours qui viennent.

Au moment du drame, la jeune mère habitait dans un foyer de transition. Elle y avait été placée contre son gré par les autorités de tutelles qui estimaient qu'elle n'était pas capable de s'occuper seule de son enfant.

ATS