Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le FC Bâle a parfaitement entamé sa quête vers un septième titre de rang. Au Parc Saint-Jacques, le Champion s'est imposé 2-0 devant Vaduz.

La "première" d'Urs Fischer à la tête du FCB ne restera toutefois pas dans les mémoires. Face à une équipe bien trop limitée et qui n'a bénéficié que d'une seule véritable chance par Steven Lang à la 57e, les Rhénans ont assuré avant tout un service minimum.

Ils ont eu le bonheur d'ouvrir le score à la 10e minute sur un penalty du capitaine Delgado qui n'aurait jamais dû être accordé. La main de Pergl devant un Embolo qui fut très tranchant avait, en effet, été commise en dehors de la surface. Les Rhénans ont dû attendre la 80e minute pour signer le 2-0 par Kakitani, ce Japonais qui n'avait jamais eu vraiment sa chance l'an dernier avec Paulo Sousa.

Dans l'autre rencontre disputée à 13h45, les Grasshoppers se sont imposés 5-3 à Thoune après avoir mené 5-1 à la pause. Peut-être émoussés par leur match d'Europa League de jeudi en Israël, les Bernois de Ciriaco Sforza ont dévoilé bien des lacunes. Cette équipe qui n'a pas cessé de surprendre ces dernières saisons s'apprête à vivre une saison difficile.

Cette victoire sur une pelouse qui leur fut souvent hostile permet aux Grasshoppers de faire le plein de confiance avant la venue du FC Bâle samedi au Letzigrund.

ATS