Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - Une initiative a été lancée mardi pour exiger l'introduction dans le canton de Bâle-Ville de la loi fédérale sur la protection contre le tabagisme passif. Les initiants estiment que la loi cantonale actuelle est trop sévère.
L'initiative "oui à la protection des non-fumeurs sans règlement cantonal spécial" a été présentée mardi à la presse à Bâle. Elle est lancée par les cafetiers-restaurateurs. Dans le comité siègent des représentants des partis bourgeois et du PS.
Loi durcie en 2008La loi cantonale a été durcie en 2008 après l'adoption par les Bâlois de l'initiative de la Ligue pulmonaire interdisant la fumée dans tous les restaurants et bars. La loi fédérale est entrée en vigueur le 1er avril 2010.
Si la loi fédérale est introduite à Bâle, 700 restaurants sur 850 seront non-fumeurs. Environ 150 bistrots de moins de 80m2 seront ouverts aux fumeurs. Au total, 90% des employés travailleront dans des établissements sans fumée, selon les initiants.
L'interdiction totale de fumée pose actuellement problème dans environ 20% des établissements publics du canton, estime le comité d'initiative. Les locaux qui font la plus grande part de leur chiffre d'affaires avec la vente d'alcool sont les plus touchés.
Votation fédéraleLes Suisses revoteront probablement sur la fumée en 2012. La ligue pulmonaire a déposé en mai l'initiative pour la "protection contre le tabagisme passif" prévoyant l'interdiction générale de fumer dans les espaces fermés accessibles au public, restaurants compris.
L'initiative de la Ligue pulmonaire permettrait l'installation de fumoirs, pour autant qu'il n'y ait pas de service. La loi fédérale autorise les fumoirs avec service.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS