Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bâle-Ville en passe d'adhérer au concordat HarmoS

Bâle - Le demi-canton de Bâle-Ville devrait devenir le treizième à adhérer à HarmoS. Il devra adapter son système scolaire aux structures prévues par le concordat d'harmonisation. Son parlement s'est prononcé pour l'adhésion par 67 voix contre 12. Aucun référendum n'a été annoncé.
Seuls les députés de l'UDC se sont opposés au concordat intercantonal. Les autres groupes se sont montrés favorables à l'investissement de 40 millions de francs qu'engendrera HarmoS à travers la réforme scolaire que le texte impose au canton en raison de son système unique en Suisse.
L'école bâloise est en effet constituée de quatre années primaires, trois d'orientation et cinq de gymnase ou d'un cycle de formation continue de 2 ans. HarmoS exige d'ici à 2015 un passage à six années primaires, suivies de trois secondaires ou de quatre de gymnase. Côté école enfantine, Bâle-Ville est déjà sur la même longueur d'onde qu'HarmoS avec son cycle de deux ans.
Le concordat HarmoS est entré en vigueur en août dernier après l'adhésion de dix premiers cantons: Vaud, Genève, Valais, Neuchâtel, Jura, Zurich, St-Gall, Schaffhouse, Glaris et Tessin. Fribourg et Berne ont suivi. Six cantons alémaniques ont refusé le texte: Lucerne, Thurgovie, les Grisons, Zoug, Nidwald et Uri.
Si 18 cantons adoptent le concordat, il pourrait en principe se voir étendu à toute la Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.