Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le volume de primes de l'assureur Bâloise s'est érodé de 3,6% en comparaison annuelle à 5,47 milliards de francs, tandis que le bénéfice net a fondu de 9,8% à 269,7 millions (archives).

KEYSTONE/PATRICK STRAUB

(sda-ats)

Bâloise a accusé au premier semestre une contraction du volume d'affaires, attribuée à la politique "restrictive" observée par l'assureur en matière de souscription dans l'assurance-vie. La rentabilité a pâti de l'assainissement du portefeuille responsabilité civile.

Le volume de primes s'est érodé de 3,6% en comparaison annuelle à 5,47 milliards de francs, tandis que le bénéfice net a fondu de 9,8% à 269,7 millions. Le groupe précise mardi que la constitution de réserves de 32,4 millions pour l'externalisation des affaires responsabilité civile en Allemagne ont grevé le résultat net.

Le ratio combiné net des affaires non-vie a subi une péjoration de 4,4 points de pourcentage à 94,1%, ou 91,1% hors remaniement de portefeuille. Le niveau des fonds propres a reflué à 6,15 milliards, contre 6,41 milliards six mois plus tôt.

La performance affichée douche les projections des analystes consultés par AWP pour toutes les rubriques. Le ratio combiné aurait dû atteindre 92,2%, le bénéfice net 284,2 millions et les fonds propres 6,17 milliards.

La direction n'avance aucune perspective chiffrées pour la suite de l'exercice.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS