Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipementier du bâtiment AFG Arbonia-Foster va changer de directeur général. William Christensen a décidé de démissionner avec effet immédiat et de quitter l'entreprise pour des "divergences de vues". Il était en place depuis sept mois seulement.

Ce sont des divergences entre M. Christensen et le conseil d'administration sur la façon de diriger l'entreprise qui expliquent ce départ soudain, a annoncé AFG mardi soir dans un communiqué.

Jusqu'à nouvel avis, le président du conseil d'administration Alexander von Witzleben assumera la direction opérationnelle du groupe. Le conseil d'administration remercie M. Christensen pour sa "contribution substantielle au développement d'AFG".

Le spécialiste thurgovien en équipements du bâtiment avait déjà perdu le président de son conseil d'administration avec effet immédiat en mars dernier. Le retrait du titulaire, Rudolf Graf, était lié à la montée en puissance au capital de l'investisseur Michael Pieper.

Egalement en mars, le groupe avait annoncé son retour dans les chiffres noirs l'an dernier, une première depuis 2001, en dégageant un bénéfice net de 15,1 millions de francs l'an, après avoir encore essuyé une perte nette de 49,9 millions en 2013.

AFG, qui emploie quelque 6000 personnes, avait parallèlement annoncé une restructuration et la suppression de 150 à 200 emplois dans les 18 mois chez le fabricant de fenêtres EgoKiefer.

ATS