Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le géant américain des puces informatiques Intel a vu son bénéfice reculer de 6,3% au 3e trimestre, reflétant la demande toujours faible pour les processeurs équipant les ordinateurs personnels. Les résultats du groupe dépassent néanmoins les attentes des analystes.

Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs a publié un bénéfice de 3,11 milliards de dollars (2,98 milliards de francs) pour son 3e trimestre clos le 26 septembre, contre 3,32 milliards un an plus tôt. Le chiffre d'affaires s'est tassé lui à 14,47 milliards de dollars, contre 14,55 milliards.

Les analystes prévoyaient en moyenne un chiffre d'affaires de 14,22 milliards, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Intel a cependant livré des prévisions prudentes pour le trimestre en cours et notamment pour l'Internet des objets, ce qui faisait reculer son titre de 2,3% dans les transactions d'après-Bourse.

Intel projette une marge brute d'environ 62% et un chiffre d'affaires de 14,8 milliards de dollars, plus ou moins 500 millions. Soit un montant à peine supérieur à celui du 4e trimestre 2014 et tout juste conforme au consensus qui est actuellement à 14,83 milliards.

Intel a par ailleurs réduit une troisième fois sa prévision d'investissements pour 2015, à 7,3 milliards de dollars au lieu de 7,7 milliards précédemment, à plus ou moins 500 millions près. Avant les résultats, le titre du groupe californien avait clôturé en repli de 0,53% à 32,04 dollars à Wall Street.

Amorti grâce au "cloud"

Le chiffre d'affaires de la division de data centers, la deuxième plus importante du groupe, a augmenté de près de 12%, à 4,14 milliards de dollars, au 3e trimestre, reflétant la demande pour les services d'informatique dématérialisée ("cloud").

Intel s'est renforcé dans ce segment en déboursant en juin 17,6 milliards de dollars pour acquérir Altera, spécialisé dans la fabrication de puces pour les centres de données. Lors d'une conférence téléphonique, Intel a cependant revu en baisse la prévision de chiffre d'affaires pour cette division, ce qui a fait trébucher l'action dans les transactions électroniques à Wall Street.

Le chiffre d'affaires de la division de PC, la plus importante du groupe, a baissé de 7,5% à 8,5 milliards de dollars en juillet-septembre, reflétant le déclin de ce marché. Selon le cabinet d'études Gartner, les ventes mondiales d'ordinateurs personnels ont baissé de 7,7% au troisième trimestre, à 73,7 millions d'unités.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS