Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fenaco prévoit d'enregistrer en 2016 des résultats du niveau de ceux des années précédentes (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Fenaco a fortement accru son bénéfice l'an dernier malgré un recul de ses ventes. La coopérative agricole a vu son résultat consolidé bondir de deux tiers pour atteindre 96,4 millions de francs.

La progression du bénéfice est due à diverses ventes immobilières, mais aussi à la reprise totale de l'entreprise informatique Bison et à son intégration au sein de Fenaco, a indiqué jeudi le groupe établi à Berne. Cela a permis de réduire sensiblement les coûts.

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) est lui resté quasiment stable à 122,6 millions de francs. Le produit net a en revanche diminué de 4,3% à 6,04 milliards. Les différents secteurs d'activité ont connu des trajectoires diverses.

Le domaine d'activité Agro a subi une baisse sensible de son chiffre d'affaires en raison des prix. Les secteurs Industrie alimentaire et Energie ont également vu leurs ventes se contracter. Le Commerce de détail a pour sa part dégagé un produit net semblable à celui de l'an passé et a gagné des parts de marché avec ses trois types de magasins (Volg, Landi et TopShop).

Fenaco prévoit pour l'exercice 2016 un produit net et un résultat opérationnel semblables aux années précédentes "au vu du contexte économique qui demeure exigeant et du niveau actuel des prix".

ATS