Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cicor, ici son directeur général Alexander Hagemann, a pu bénéficier d'une "dynamique soutenue" des prises de commande en 2017 (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Cicor a confirmé sur l'année la bonne forme affichée au semestre. Le groupe technologique neuchâtelois, actif dans les circuits imprimés, a dégagé un bénéfice net de 6,65 millions de francs, contre 258'000 francs un an plus tôt.

"Cicor a pu confirmer le redressement financier obtenu durant l'exercice écoulé", se félicite jeudi l'entreprise dans un communiqué. Le chiffre d'affaires a progressé de 14,4% sur un an, à 216,7 millions de francs, chacune des deux divisions du groupe affichant une progression à deux chiffres de leurs ventes.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a plus que triplé, avec une hausse de 259%, à 10,5 millions de francs. La dynamique "constante" au niveau des entrées de commande est "particulièrement réjouissante", affichant une progression de 5,4% en glissement annuel, à 235,5 millions.

"Grâce à la dynamique soutenue dans les prises de commande, les jalons sont posés pour une croissance supplémentaire en 2018", relève Cicor. La progression devrait se situer "dans la tranche moyenne d'un pourcentage à un chiffre". Une "augmentation modérée" de la marge opérationnelle (EBIT) d'environ 0,5 point est aussi attendue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS