Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe américain d'articles de sport Nike a affiché jeudi de bons résultats au 3e trimestre de son exercice 2015, son bénéfice net progressant de 16% sur un an. Il a cependant prévenu que la croissance de ses chiffres pourrait ralentir au vu de la force du dollar.

Le bénéfice net s'est monté à 791 millions de dollars (783 millions de francs). Le chiffre d'affaires de Nike, de 7,46 milliards (+7%), s'est pour sa part révélé inférieur aux attentes moyennes des analystes, qui étaient de 7,62 milliards.

"Notre solide troisième trimestre montre que nos stratégies de croissance fonctionnent même dans des conditions macroéconomiques difficiles" a souligné le directeur général du groupe Mark Parker, cité dans le communiqué.

"Sur les trois derniers mois, l'environnement macro-économique est devenu de plus en plus volatil", a-t-il affirmé lors d'une conférence téléphonique avec les analystes ultérieurement. Il a invoqué notamment les "vents contraires" liés aux devises.

Les responsables de Nike ont indiqué que les ventes avaient été solides aux Etats-Unis mais quelque peu ralenties par la grève des ports dans l'ouest du pays en février. "Nous pensons qu'il faudra quelques trimestres pour revenir à une situation tout à fait normale avec un certain nombre de containers qui doivent être encore vidés", a estimé Trevor Edwards président de la marque Nike.

Suite à l'annonce de ces résultats, le titre du groupe progressait fortement à Wall Street de 4,26% à 102,51 dollars vers 23h00 (heure suisse) dans les échanges électroniques d'après clôture.

Succès en Europe

Nike a précisé que hors effets de change, la progression de son chiffre d'affaires est de 13% et que les commandes mondiales sont en hausse de 2% (+11% hors effets de change). Les stocks ont progressé de 12% à 4,2 milliards de dollars. La marge brute est elle en progression de 140 points de base à 45,9%.

Le groupe a également vu sur le trimestre une forte croissance en Europe occidentale (+21%), où son principal concurrent Adidas rencontre des difficultés.

En Chine, la croissance du chiffre d'affaires a été de 17% et les commandes sont en progression de 23%. Le Brésil a par contre connu une croissance "modeste" en raison des "conditions macro économiques volatiles", a souligné M. Edwards.

Impact des effets de change

Nike a indiqué lors de la conférence qu'il s'attendait à une croissance de son chiffre d'affaires au 4e trimestre et pour l'ensemble de l'exercice 2015 se situant un peu au-dessus de 10% en dollars constants mais plus faible en dollars courants, compte tenu des effets de change.

"Partant du principe que les taux restent à leurs niveaux actuels, nous estimons que la croissance du chiffre d'affaires sur l'exercice 2016 sera autour de 5%" mais cette prévision sera affinée après le prochain trimestre, ont précisé les responsables de Nike.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS