Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe vaudois Bobst a connu un premier semestre 2017 très dynamique (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Bobst Group a connu un premier semestre dynamique. Le fabricant vaudois de machines d'emballage a multiplié par presque trois son bénéfice net au premier semestre à 27,7 millions de francs, contre 9,7 millions lors de la même période de l'an passé.

Le chiffre d'affaires a augmenté pour sa part de 7,1% sur un an pour s'inscrire à 643,2 millions de francs, a indiqué jeudi le groupe sis à Mex (VD), en qualifiant son semestre de "très bon". La performance d'ensemble apparaît supérieure aux attentes des analystes.

Du coup, l'action Bobst a cartonné à la Bourse suisse. Elle s'envolait de plus de 5% dans les premiers échanges pour valoir plus de 100 francs, en signant, au passage, la meilleure progression de la séance.

Sur le plan opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a plus que doublé à 39,8 millions de francs, contre 18 millions au terme des six premiers de l'an passé. L'évolution reflète à la fois l'augmentation du chiffre d'affaires et une "bonne" utilisation des capacités industrielles.

Commandes en hausse

Le détail du chiffre d'affaires montre une croissance dans les trois unités d'affaires. De solides avancées sont signalées dans les secteurs du carton ondulé et de la boîte pliante. L'activité du marché des matériaux flexibles est restée stable. Les variations de change ont causé un impact négatif total de 7,4 millions de francs.

Les entrées de commandes arrêtées à fin juin présentent une hausse de 20% en comparaison sur un an. Quant au carnet, qui touche les commandes en voie d'exécution, il affiche une augmentation de 5%, précise Bobst dans son commentaire.

L'acquisition de l'entreprise allemande Boxplan, sise non loin de Constance, a apporté 1,3 million de francs (+0,2%) au chiffre d'affaires semestriel. Pour mémoire, Bobst vient aussi de lancer avec la start-up soleuroise Radex, à Granges, une coentreprise dans l'impression numérique baptisée Mouvent.

Dynamique accrue

En ce qui concerne l'ensemble de l'année en cours, Bobst anticipe désormais un deuxième semestre "très dynamique sur presque tous les sites". Le chiffre d'affaires et le bénéfice d'exploitation sont escomptés "légèrement plus élevés qu'en 2016".

Le groupe prévoit une demande continue en Europe et en Amérique du Nord, précise le communiqué. La situation en Asie devrait continuer à s’améliorer, mais l’Amérique du Sud ainsi que la Turquie resteront faibles en raison du ralentissement de l’économie.

ATS