Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le directeur général de la Banque cantonale bernoise, Hanspeter Rüfenacht, prendra sa retraite en juin 2019 (archives).

KEYSTONE/PHOTOPRESS/MARCEL BIERI

(sda-ats)

En dépit de revenus en baisse, la Banque cantonale bernoise (BCBE) a poursuivi sa croissance au premier semestre 2018. L'établissement a vu son bénéfice net progresser de 2% sur un an à 58 millions de francs.

Considérés dans leur ensemble, les revenus ont en revanche fléchi à 210,5 millions de francs, contre 226 millions douze mois auparavant, précise vendredi la Banque cantonale bernoise. Celle-ci explique le tassement par la nette contraction des dissolutions de correctifs de valeur, en particulier dans sa principale source de recettes, les opérations d'intérêts.

Les affaires porteuses d'intérêts ont ainsi rapporté un montant net de 135,7 millions de francs, contre 152,8 millions à fin juin 2017. Les correctifs de valeur dissous se sont chiffrés à 5,4 millions, contre 19,5 millions un an auparavant.

Le produit des opérations de commissions et des prestations de service s'est lui très légèrement accru à 53,0 millions de francs, soit 0,4% de plus qu'au premier semestre 2017. Celui des opérations de négoce a en revanche bondi de 13,7 %, à 10,9 millions.

Somme de bilan en hausse

Sur la période sous revue, les prêts à la clientèle ont augmenté de 533,7 millions de francs, à 22,9 milliards. Les avoirs sous gestion ont enregistré un afflux net d'argent frais de 86,7 millions de francs. La somme du bilan a augmenté de 1,0 milliard à 30,3 milliards.

La BCBE annonce en outre le départ à la retraite de son directeur général depuis le 1er janvier 2012, Hanspeter Rüfenacht, âgé de 60 ans, pour la fin juin 2019. Le conseil d'administration qui loue "l'excellent travail" du responsable sortant, procèdera prochainement au règlement de sa succession.

Evoquant la suite de l'exercice, l'établissement estime au vu des actuelles conditions prévalant sur les marchés financiers et des capitaux que le bénéfice de l'ensemble de l'année 2018 devrait légèrement dépasser celui dégagé l'an dernier. La banque entend se focaliser sur la numérisation et l'innovation, avec comme objectif de réduire ses charges en matière d'informatique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS