Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Swiss a amélioré sa rentabilité au premier semestre, notamment grâce à des gains de productivité (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Swiss a dégagé un bénéfice opérationnel (EBIT) en hausse de près d'un tiers (+31%) au premier semestre, à 200 millions de francs. Le chiffre d'affaires de la compagnie aérienne a lui augmenté de 3%, à 2,36 milliards.

Cette hausse significative comparé à la même période de 2016 est avant tout due à des gains de productivité liés à la modernisation de la flotte, a indiqué mercredi la filiale de Lufthansa dans un communiqué. Une hausse du nombre de passagers et du fret a également eu une influence positive. Le coefficient moyen d'occupation des vols a atteint 80,6% (+2,1 points de pourcentage sur un an).

Swiss a récemment mis en service huit long-courriers Boeing 777-300ER, en remplacement des Airbus A340-300, ainsi que huit Bombardier CS100 et deux CS300 pour les court-courriers, afin de relayer l'Avro RJ100.

Sur le seul deuxième trimestre, le résultat opérationnel a crû de 24%, à 163 millions de francs. Le chiffre d'affaires a lui augmenté de 4%, à 1,26 milliard.

Pour la suite, Swiss s'attend à un environnement toujours compliqué, notamment du fait du franc fort et de l'évolution du prix du pétrole. La compagnie espère néanmoins pouvoir compenser ces effets négatifs. Elle s'attend par conséquent pour l'ensemble de l'année 2017 à enregistrer un résultat opérationnel supérieur à celui de 2016.

ATS