Les banques cantonales suisses ont bien tiré leur épingle du jeu au premier semestre, malgré la pression plus forte sur les marges, estime leur organisation faîtière.

Les 24 établissements concernés ont cumulé un bénéfice net de 1,6 milliard de francs, en très légère baisse (-0,6%) sur un an. Une nouvelle croissance importante a été enregistrée aussi bien pour la clientèle entreprises que privée, relève vendredi l'Union des banques cantonales suisses dans un communiqué.

La somme cumulée du bilan s'est étoffée de 1,9% par rapport au bouclement 2018, à 632,3 milliards de francs. Les prêts octroyés à la clientèle ont augmenté de 2,4% à 447,2 milliards de francs, dont près de 395 milliards (+2,0%) pour les crédits hypothécaires.

Malgré les taux bas, le résultat des opérations d'intérêt est resté quasiment stable sur un an (-0,4%), à 2,8 milliards de francs. Ce poste représente plus de 60% des revenus des banques, d'où le défi important à relever dans une période prolongée de taux bas, estime l'organisation.

Le résultat des opérations de commissions et de services a atteint 1,2 milliard de francs (+1,2%), tandis que les activités de négoce ont dégagé un profit de 400 millions, en baisse de 3,8%.

Le total des recettes s'est monté à 4,5 milliards de francs (+0,1%). Du côté des dépenses, les charges de personnel ont représenté 1,6 milliard (+0,9%). Les frais matériels ont pu être comprimés de 1,1% à 844 millions.

Avec un ratio coûts-revenus de 52,9% (contre 52,8% un an plus tôt), les banques cantonales restent "extrêmement compétitives", relève le communiqué. Elles sont aussi fortement capitalisées et "dépassent largement les exigences légales" en termes de fonds propres.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.