Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La mise en oeuvre de la révision de la loi sur l'assurance-chômage (LACI) en avril dernier combinée à la crise économique fait sentir ses effets. En 2011, le nombre de personnes à l'aide sociale a grimpé de 15% dans le canton de Genève et de 8,5% en Ville de Lucerne.

La situation varie fortement selon les régions. En Suisse romande, c'est à Genève que la hausse est la plus impressionnante. En novembre 2011, 20'317 personnes bénéficiaient de l'aide sociale dans le canton, a indiqué à l'ats Anne Nouspikel, chargée de communication à l'Hospice général. Cela représente une augmentation de 15% par rapport à 2010.

Outre-Sarine, plusieurs villes connaissent également une hausse marquée, avec 10% à Wohlen (AG) et Granges (SO) ou encore 9% à Baden (AG, selon un sondage mené par le journal "Sonntag" auprès de 14 villes alémaniques. Dans les grands centres tels que Zurich, Berne et Bâle, la situation reste stable.

Marché de l'emploi en sauveur

Le nombre de personnes touchant l'aide sociale progresse aussi en Valais. Selon des chiffres encore non définitifs, le nombre de dossiers a augmenté de 3% en 2011, souligne Simon Darioli, chef du service de l'action sociale. La hausse reste modeste, mais elle cache un mouvement important entre nouvelles arrivées (+13,5%) et départs de l'aide sociale.

En clair, les bénéficiaires de l'aide sociale ont profité d'un marché du travail favorable en 2011 pour retrouver un emploi, particulièrement dans le secteur de la construction, relève M. Darioli.

Neuchâtel limite les dégâts

Il y a également eu davantage de personnes à l'aide sociale en Ville de Neuchâtel, souligne le chef du service de la santé et des affaires sociales Philippe Haeberli. La hausse a été particulièrement marquée dans les mois qui ont suivi l'entrée en vigueur de la nouvelle LACI, avec plus du double des dossiers habituellement traités.

Dans le canton de Vaud, les chiffres pour l'année 2011 ne sont pas encore disponibles. Le service de prévoyance et d'aide sociales s'attend toutefois à une augmentation du nombre de personnes à l'aide sociale.

ATS