Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 30'000 personnes étaient rassemblées dimanche matin dans un grand stade de Cotonou, au Bénin, où le pape Benoît XVI a commencé à célébrer la messe au dernier jour d'une visite dans le pays. Acclamé par la foule, il a fait un tour de piste sous les vivats.

Arrivé en papamobile au "stade de l'amitié" de la capitale économique du Bénin, le pape a été ovationné quand il a pris dans ses bras un très jeune enfant. Beaucoup de fidèles, souvent vêtus de pagnes à l'effigie du pontife ou aux motifs de l'Eglise béninoise, brandissaient de petits drapeaux du Bénin et du Vatican.

Venus tôt pour cette célébration, les participants à cette messe étaient installés dans les gradins, les travées et sur la piste du stade, autour d'un grand podium où se trouvait Benoît XVI.

Avant son arrivée dans le stade, encadré par un important dispositif de sécurité, la foule a applaudi chaque apparition du soleil, perçant les nuages. Certains s'exclamant "Jesus!" ou encore "Merci Seigneur". Ce soleil est "un signe particulier pour le Bénin", a estimé un participant venu "recevoir la bénédiction du pape".

Arrivé vendredi après-midi dans le petit pays ouest-africain, terre de vaudou et de foi catholique, Benoît XVI doit repartir dimanche après-midi au terme de son deuxième voyage en Afrique en six ans et demi de pontificat, après le Cameroun et l'Angola en 2009.

ATS