Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une enseignante en mathématiques de 44 ans, dépressive et en conflit avec ses élèves, a tenté jeudi de s'immoler par le feu dans la cour de son lycée à Béziers, dans le sud de la France. Elle se trouve dans un état grave.

Selon le procureur de Béziers, la femme "devrait s'en sortir", son pronostic vital n'étant plus engagé grâce à l'intervention rapide des élèves et des secours. Brûlée au troisième degré, elle a été transportée au service des grands brûlés de l'hôpital de Montpellier.

Jeudi matin, l'enseignante est arrivée au lycée avec un bidon d'essence. Elle a donné son cours, puis elle s'est placée au centre de la cour durant la récréation, s'est s'aspergée calmement de carburant avant d'y mettre le feu, selon des parents de lycéens.

Des témoins ont affirmé que cette femme était en conflit avec certains élèves, qui la trouvaient trop sévère et contestaient ses méthodes. Une tentative d'explication houleuse, avec les élèves, mercredi, avait été mal vécue par l'enseignante.

ATS