Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Timea Bacsinszky et Martina Hingis rêvent de briller en double aux JO de Rio. "On a peut-être une jolie carte à jouer", a lâché la Vaudoise devant la presse.

"Les Australiennes (réd: Daria Gavrilova/Samantha Stosur, qu'elles affronteront samedi au 1er tour vers 19h heure de Rio) constituent une équipe très forte à mes yeux. Stosur a gagné des titres du Grand Chelem en simple et en double", a rappelé Timea Bacsinszky.

"Ca sera très intéressant. Nous devrons beaucoup communiquer pendant ce match, ce sera primordial. Qui sait ? Peut-être allons-nous créer quelque choses de fantastique ensemble ?", s'est demandée la guerrière de Belmont. Ressent-elle une certaine pression au moment de faire équipe pour la première fois avec une joueuse qu'elle admirait durant son enfance ? "Pas vraiment. Mon jeu est en place. Et c'est plutôt cool de jouer avec le no 1 mondial! C'est même un honneur."

Martina Hingis, qui prévoyait de jouer le double au côté de Belinda Bencic et le mixte en compagnie de Roger Federer, faisait contre mauvaise fortune bon coeur: "Nous avons eu beaucoup de contacts avec Timea en FedCup au cours des deux dernières années", a-t-elle souligné. "Je l'ai vue progresser au cours des dernières années. Je suis vraiment fière de ce qu'elle a accompli, de ce qu'elle est devenue comme joueuse et comme personne", a lâché la St-Galloise, qui est arrivée jeudi après-midi à Rio. "On se connaît désormais bien mieux, et cela va nous aider."

Les deux femmes se réjouissent particulièrement de vivre leur deuxième expérience olympique. "C'est très excitant de me retrouver aux JO 20 ans après avoir disputé ceux d'Atlanta alors que je n'avais que 15 ans. C'est dans cette optique que je suis revenue en FedCup il y a deux ans", a expliqué Martina Hingis. "J'avais 19 ans en 2008 à l'occasion des Jeux de Pékin", s'est pour sa part souvenue Timea Bacsinszky. "Je n'avais pas vraiment su apprécier ce moment. J'étais beaucoup trop dans ma bulle. Là, je vais savoir en profiter. Et mon statut a changé."

Timea Bacsinszky sera également en lice samedi en simple, avec un 1er tour prévu vers 13h (18h en Suisse) face à la Chinoise Zhang Shuai (WTA 51). Pense-t-elle mettre la priorité sur l'une des deux épreuves ? "Je suis quelqu'un d'ambitieux. Quand je m'engage, je le fais à fond dans tous les domaines", a répliqué la Vaudoise, qui ne voulait pas parler d'objectif précis avant le grand rendez-vous carioca: "Honnêtement, ce serait un rêve de décrocher une médaille. Peu importe si c'est en simple ou en double. Mais c'est un rêve, pas un but."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS