Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La tournée estivale nord-américaine a viré au cauchemar pour Timea Bacsinszky (no 14). Elle s'est inclinée dès le 1er tour de l'US Open, subissant ce sort pour la quatrième fois d'affilée.

La Vaudoise a été battue 7-5 6-0 par la Tchèque Barbora Strycova (WTA 42), qui avait déjà remporté leurs deux premiers affrontements. Elle menait 5-3 service à suivre dans le set initial, avant de s'effondrer totalement sous le soleil de plomb de Flushing Meadows pour perdre les dix derniers jeux du match.

Déjà battue d'entrée à Toronto, Cincinnati et New Haven, Timea Bacsinszky n'est plus animée par cette confiance inébranlable qui lui a notamment permis de se hisser en demi-finale à Roland-Garros puis en quart de finale à Wimbledon. Elle n'a remporté qu'un seul jeu de service mardi, le premier jeu de cette rencontre...

Symbole de ce manque de confiance, la Vaudoise a accumulé les fautes en coup droit, son point faible qu'elle avait pourtant nettement amélioré au cours des mois précédents. Son service, si souvent performant cette saison, fut également déficient: elle n'a remporté que 15 points sur son engagement, dont 1 seul derrière sa deuxième balle.

Cette défaite n'aura pas de conséquence comptable, Timea Bacsinszky ayant été éliminée au 2e tour l'an dernier à New York. Il n'empêche que la joueuse de Belmont, dont le dernier succès remonte à son 8e de finale de Wimbledon le 6 juillet, n'avait plus connu une aussi longue série négative depuis cinq ans et demi.

ATS