Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Timea Bacsinszky (no 19) figure pour la troisième année consécutive au 2e tour de Wimbledon.

La Vaudoise s'est imposée 6-1 3-6 6-0 sur le court no 18 face à la championne olympique 2016 de simple, la Porto-Ricaine Monica Puig (WTA 69). La joueuse de Belmont partira largement favorite au 2e tour face à Kristina Kucova (WTA 105), tombeuse en deux sets de la junior canadienne Bianca Andreescu (17 ans/WTA 188). Il s'agira de son premier duel avec la Slovaque de 27 ans.

Battue dès son entrée en lice la semaine dernière à Eastbourne pour son seul tournoi de préparation sur herbe, Timea Bacsinszky (28 ans) a décroché un succès mérité mardi. La quart de finaliste de l'édition 2015 de Wimbledon a survolé les débats tant dans le premier set, où elle a réussi 11 coups gagnants pour une seule faute directe, que dans la troisième manche, où elle a armé 12 "winners" sans commettre la moindre erreur non provoquée.

Timea Bacsinszky, qui s'était hissée au 3e tour l'an dernier à Church Road, a eu droit à une piqûre de rappel dans un deuxième set où elle a pu constater que la moindre baisse de régime se payait cash sur gazon. Un seul mauvais jeu de service, livré alors qu'elle était menée 1-2 et dans lequel elle a commis deux double fautes, lui a en effet coûté cette deuxième manche. Mais cet avertissement fut sans frais. Pas au mieux sur le plan physique, Monica Puig n'a jamais eu sa chance dans un troisième set où Timea Bacsinszky a dicté le rythme à sa guise.

ATS