Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police argovienne a interpellé sept hooligans soupçonnés d'avoir participé à une bagarre géante opposant plusieurs dizaines de personnes en novembre dernier près de la gare d'Aarau. Des supporteurs du FC Zurich avaient actionné le frein d'urgence de leur train spécial pour aller affronter des fans du FC Aarau.

Les faits remontent au 22 novembre 2014 vers 23h30, indique jeudi la police argovienne. Un train spécial rempli de fans zurichois de retour d'un match à l'extérieur transite par la gare d'Aarau. Des hooligans tirent alors le frein d'urgence pour faire arrêter le convoi et en descendre.

Un homme sérieusement blessé

Leur objectif: se bagarrer contre des homologues d'Aarau. Les deux camps s'étaient mis d'accord sur leur "rendez-vous". La rixe géante éclate alors, opposant entre 40 et 70 jeunes hommes masqués et armés en partie de matraques, selon la police. Des engins pyrotechniques sont lancés.

Lorsque la police - alarmée par des passants - intervient, les hooligans ont déjà pris la fuite, en traversant notamment les voies de chemin de fer au péril de leur vie. Seul un jeune homme de 20 ans gît sur place. Blessé, il souffre d'une fracture à la mâchoire et d'une hémorragie cérébrale. Il passera plusieurs jours à l'hôpital.

Images vidéo bientôt diffusées

Agés de 20 à 30 ans, les hommes interpellés entre-temps ont été remis en liberté. La plupart d'entre eux contestent les faits. Une enquête pénale a été ouverte contre eux pour émeute. Des perquisitions de domicile ont permis de saisir des engins pyrotechniques et du matériel destiné à masquer le visage.

L'autorité d'enquête a appelé d'autres personnes ayant participé à la rixe à se manifester. Elle diffusera le 16 février des images vidéo enregistrées par les caméras de surveillance, afin de permettre l'identification des protagonistes encore inconnus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS