Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux femmes, apparemment des touristes australiennes d'une quarantaine d'années, ont vraisemblablement décidé d'aller nager dans une zone pourtant connue comme étant infestée de crocodiles dans l'Etat du Queensland (image symbolique).

KEYSTONE/EPA/NEDA VANOVAC

(sda-ats)

Une femme était portée disparue lundi, et présumée décédée, après avoir été happée par un crocodile. Le drame s'est déroulé alors qu'elle profitait d'une baignade nocturne avec une amie sur une plage du nord de l'Australie.

Les deux femmes, apparemment des touristes australiennes d'une quarantaine d'années, étaient parties se baigner à Thornton Beach, dans l'Etat du Queensland. Elles ont vraisemblablement décidé d'aller nager dans une zone pourtant connue comme étant infestée de crocodiles quand l'attaque s'est produite à 22h30, a indiqué lundi la police.

"Elles avaient de l'eau jusqu'à la taille quand un crocodile a vraisemblablement happé l'une des deux", a déclaré à l'Australian Broadcasting Corporation l'officier Russell Parker. "Son amie a courageusement tenté de la tirer en direction de la plage mais n'y est pas parvenue et la femme a disparu", a-t-il poursuivi.

Son amie, "très choquée" mais indemne, a alerté un commerce voisin qui a contacté la police, a-t-il poursuivi. Un hélicoptère équipé de caméras thermiques a été dépêché sur place mais n'a pas réussi à localiser la victime.

Depuis l'entrée en vigueur en 1971 d'une réglementation protégeant les crocodiles marins, leur population a augmenté dans les régions tropicales du nord de l'Australie. Elle est évaluée à environ 100'000 par les autorités.

Chaque année, les crocodiles tuent en moyenne deux personnes en Australie.

ATS