Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le corps du jeune homme de 19 ans porté disparu dans le Rhin à Hemishofen (SH) depuis dimanche matin a été repêché sans vie jeudi matin à Schaffhouse. Les recherches étaient restées infructueuses, malgré un important dispositif pour retrouver le jeune Allemand.

Des employés de la centrale hydraulique de Schaffhouse ont repéré vers 06h30 le cadavre qui flottait dans le Rhin. Son identification a permis de s'assurer qu'il s'agit bien du jeune homme qui avait pris un bain dimanche vers 02h30, indique la police cantonale. Les raisons exactes de sa mort font l'objet d'une enquête.

Le malheureux était accompagné d'un groupe de jeunes, dans la nuit de samedi à dimanche, lorsqu'il a voulu se baigner près des bains de Hemishofen, à 3 km en aval de Stein am Rhein (SH). Il a prolongé sa baignade en suivant le courant du fleuve.

Des témoins ont alors appelé la police, signalant des cris qui provenaient du Rhin entre Hemishofen et le lieu-dit Bibermühle. Policiers, sauveteurs, secouristes et pompiers ont aussitôt entamé des recherches de grande ampleur dans les eaux, sur les rives et dans les airs, sans succès. Au final, le corps du jeune homme a été emporté sur une quinzaine de kilomètres.

27e noyade de l'année

Il s'agit au moins de la 27e victime de noyade cette année en Suisse. C'est autant que pour l'ensemble de l'année dernière, selon les chiffres de la Société suisse de sauvetage. En 2013, qui avait aussi connu un été très ensoleillé et chaud, 52 personnes avaient perdu la vie par noyade.

La victime correspond parfaitement au profil-type des personnes mortes noyées. Les trois quarts sont des hommes, plus d'un tiers des jeunes adultes et près de 40% des étrangers. La victime d'Hemishofen est la première à être de nationalité allemande cette année. Neuf autres étrangers ont perdu la vie cette année dans les eaux helvétiques.

ATS