Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les faillites sont en recul en Suisse. En juillet, 1054 procédures étaient recensées, soit une baisse de 3,4% par rapport au même mois de 2011. Toutefois, depuis le début de l'année, leur nombre total a augmenté de 7% à 7629.

La baisse enregistrée en juillet provient essentiellement du recul des faillites d'entreprises, selon la statistique mensuelle publiée lundi par la société de recouvrement des créances Creditreform. Sur le mois, 549 entreprises étaient en faillite, soit 12% de moins qu'à la même période de 2011. De janvier à juillet, leur nombre a baissé de 1,4% à 3853.

Les cas liés à des problèmes de surendettement sont en baisse de 3,9% sur sept mois. Les sociétés à responsabilité limitée (Sàrl) ou anonymes sans organe de révision tombent plus souvent en faillite que celles qui en ont, relève Creditreform. Depuis 2008, les sociétés dont l'effectif est inférieur à 10 emplois à plein temps peuvent renoncer à faire appel à des instituts de révision.

Successions répudiées

Les faillites de privés sont en revanche en hausse, de 7,9% en juillet, et de 17,3% sur sept mois. Elles s'expliquent principalement par des successions répudiées, note Creditreform dans son communiqué.

Enfin, 23'649 nouvelles sociétés ont été enregistrées au Registre du commerce de janvier à juillet. Ce chiffre est pratiquement stable par rapport à celui de l'année dernière (-0,4%). Il confirme l'estimation positive de la conjoncture en Suisse, selon la société de recouvrement de créances. Les radiations ont augmenté de 4,6% à 17'553.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS