Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les exportations du Valais ont baissé, notamment à cause des produits agrochimiques (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Les exportations de produits valaisans vers l'étranger ont reculé de 5,4% au premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2017. Ce résultat contraste avec la progression des exportations suisses sur la même période (+6,8%).

Le recul est dû surtout à la chute de 23% des ventes de produits agrochimiques, secteur important pour le canton, selon l'indicateur économique publié vendredi par la Banque cantonale du Valais (BCVs).

Pour le second semestre et l'année prochaine, les perspectives s'annoncent meilleures, en raison de "l'embellie conjoncturelle mondiale et de la dépréciation lente mais continue du franc", note l'indicateur fourni à la BCVs par l'entreprise de recherche BAK Economics.

La zone euro est la principale destinatrice des exportations du Vieux-Pays (55% du total). Le Valais est ainsi davantage dépendant des pays européens que la Suisse, pour laquelle la zone euro compte à hauteur de 44%. Le canton est ainsi plus sensible aux aléas du taux de change, observe la BCVs.

L'Allemagne est de loin le premier partenaire européen pour le Valais. Les Etats-Unis représentent aussi un marché important (14% des exportations du canton au premier semestre). L'Amérique du Sud occupe une part de 5,6%, contre 2,5% pour la moyenne suisse. A l'inverse, le Valais est deux fois moins tourné vers l'Asie (10% des exportations) que la Suisse dans son ensemble.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS