Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de nouveaux cas d'Ebola dans les trois pays ouest-africains les plus touchés par la fièvre hémorragique est en baisse, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il s'agit d'un "premier signe optimiste". "Cette baisse est réelle mais ne signifie pas que le combat est terminé", a déclaré à l'AFP Tarik Jasarevic, porte-parole de l'agence onusienne à Genève.

Au moins 8459 personnes sont mortes de l'épidémie de fièvre Ebola dans le monde, sur plus de 21'300 cas enregistrés, selon le dernier bilan de l'OMS publié jeudi. A l'exception de 15 morts, tous ces décès se concentrent en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia.

L'organisation sanitaire a indiqué que le nombre de nouveaux cas d'Ebola détectés cette semaine en Guinée (42) et Sierra Leone (184) étaient à leur plus bas niveau depuis août dernier.

Plus de lits

Au Liberia, les nouveaux cas sont "peu nombreux" et ont retrouvé leur niveau de juin. Seuls huit nouveaux cas ont été signalés la semaine du 11 janvier, une forte baisse si l'on compare ce chiffre aux plus de 300 nouveaux cas rapportés chaque semaine en août et septembre derniers.

"Nous avons plus de laboratoires, d'équipes sur le terrain et les données collectées sont meilleures même si cela ne signifie pas que tous les cas nous sont rapportés", a expliqué Tarik Jasarevic.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS