Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse a connu une chute vertigineuse des températures entre vendredi et samedi, a annoncé MétéoSuisse. En 24 heures, les thermomètres ont baissé de 15 à 20 degrés dans de nombreux points du pays.

Samedi en début de soirée, la station de Zurich enregistrait ainsi une perte de 20,4 degrés par rapport à la même période la veille, a indiqué à l'ats MétéoSuisse. Il s'agit de la plus forte chute de température du pays.

A Coire, dans les Grisons, la baisse était de 19,6 degrés et elle atteignait 19,5 degrés à la station de la Lägeren (ZH) ou encore 19 degrés à St-Gall. Du côté de la Suisse romande, une dégringolade de 17,7 degrés a été enregistrée à Neuchâtel et de 17,6 degrés à Payerne et à Genève.

Un record à Porrentruy

Si l'on compare les maximales de vendredi et samedi, un record a même été atteint à Porrentruy (JU), puisqu'une si grande différence de températures, soit 15,7 degrés, n'avait pas été relevée depuis 30 ans.

Après une nuit de vendredi à samedi où les températures ont été dignes d'un été caniculaire, affichant notamment plus de 20 degrés à Genève et à Pully, une masse d'air polaire a fait sont apparition samedi matin, entraînant ce changement spectaculaire, a expliqué MétéoSuisse.

Ce changement brutal a été particulièrement marqué sur le Plateau et moins perceptible en montagne, car le front froid n'avait pas encore atteint cette région samedi en fin de journée, ont précisé les météorologues.

ATS