Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a visité vendredi l'Exposition universelle de Milan pour y célébrer la Journée mondiale de l'alimentation. Elle coïncide avec les 70 ans de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Accueilli par le président italien Sergio Mattarella, M. Ban a fait un tour sur le site dédié à l'agriculture et à l'alimentation et saisi l'occasion pour fustiger le gaspillage de ressources alimentaires dont se rend coupable une partie du monde développé. "Il faut avoir honte" de ce phénomène "qui met en danger notre avenir", a-t-il insisté.

"La faim est plus qu'un manque de nourriture, c'est une terrible injustice", a-t-il souligné, rappelant que quelque 800 millions de personnes en souffrent encore aujourd'hui. "Nous sommes ici pour construire un mouvement mondial pour mettre fin à la faim. Nous devons créer de nouveaux partenariats et de meilleures façons de travailler".

Message du pape

Le ministre italien de l'Agriculture, Maurizio Martina, s'est pour sa part félicité que l'Expo, qui fermera ses portes dans deux semaines et aura accueilli en six mois environ 20 millions de visiteurs, ait contribué à "éveiller l'intérêt, l'engagement et la curiosité de millions de personnes aujourd'hui plus conscientes de leurs responsabilités et de leurs devoirs face aux grandes questions démocratiques que nous pose l'accès à la nourriture".

Dans un message adressé aux participants de la rencontre, le pape François a appelé à ne pas se satisfaire "de bonnes intentions" en matière de sécurité alimentaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS