Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rio de Janeiro - Le chef de l'ONU Ban Ki-moon a déclaré à Rio qu'il avait demandé au Conseil de sécurité de se pencher sur la crise coréenne. La tension entre les deux voisines s'est aggravée après que Séoul eut officiellement accusé Pyongyang d'avoir torpillé une corvette sud-coréenne.
"J'ai demandé au Conseil de sécurité de l'ONU d'assumer ses responsabilités en matière de maintien de la paix et de la sécurité" dans la Péninsule de Corée, a dit M. Ban au cours d'une conférence de presse dans le cadre du IIIe Forum mondial de l'Alliance des civilisations de l'ONU à Rio de Janeiro.
"Le Conseil doit prendre toutes les mesures appropriées pour régler la situation", a ajouté le fonctionnaire sans préciser quelles mesures sont en train d'être étudiées par l'ONU. "Je suis et je surveille de près la situation", a répété M. Ban qui est sud-coréen.
Pyongyang a décidé de rompre ses relations bilatérales avec Séoul et proféré mercredi de nouvelles menaces contre le Sud.
Le Japon a pour sa part annoncé vendredi l'aggravation de ses sanctions à l'encontre de la Corée du Nord. Les transferts financiers des résidents au Japon vers la Corée du Nord devraient désormais obtenir le feu vert des autorités pour les sommes supérieures à 3 millions de yens (38'000 francs). Une telle autorisation n'était nécessaire jusqu'à présent que pour les montants de plus de 10 millions de yens (126'000 francs).
Cette nouvelle crise entre les deux frères ennemis, séparés depuis la fin de la guerre de Corée (1950-53), a été déclenchée par la publication la semaine dernière des résultats d'une enquête internationale établissant que la corvette Cheonan avait été coulée par une torpille nord-coréenne. Quarante-six marins sud-coréens avaient alors été tués.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS