Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon est attendu vendredi matin en Turquie pour une visite de vingt-quatre heures consacrée pour l'essentiel au conflit syrien. Il doit notamment visiter le camp de réfugiés syriens d'Islahiye.

Les autorités turques ont ouvert de nombreux camps afin d'accueillir les plus de 135'000 Syriens officiellement recensés qui ont franchi la frontière pour échapper aux combats qui déchirent leur pays depuis plus de vingt mois.

Le chef de l'ONU doit ensuite rallier la capitale turque Ankara pour des entretiens avec le président Abdullah Gül, le premier ministre Recep Tayyip Erdogan et le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu. M. Ban doit quitter la Turquie samedi.

Armes chimiques

Lors de la précédente étape de sa tournée dans la région jeudi à Bagdad, le secrétaire général de l'ONU a mis en garde le président syrien Bachar al-Assad contre toute tentation de recourir aux armes chimiques en sa possession contre la rébellion.

"Quiconque utilisera des armes chimiques devra être traduit en justice", a indiqué M. Ban. Il a souligné qu'un tel scénario aurait "de très graves conséquences sur la population".

Lundi, le président américain Barack Obama a accusé le régime syrien de se préparer à utiliser des armes chimiques en sa possession contre les rebelles et l'a menacé de "conséquences" s'il passait à l'acte.

L'aéroport de Damas "cible légitime"

Les insurgés syriens ont proclamé vendredi l'aéroport international de Damas "zone militaire". Ils ont recommandé aux compagnies aériennes et aux civils de ne pas s'en approcher.

"L'aéroport est à présent plein de véhicules blindés et de soldats (...) Les civils qui s'en approcheront le feront à leurs risques et périls", a indiqué un porte-parole du Conseil militaire rebelle de Damas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS