Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Banque cantonale de Bâle a pu accroître son bénéfice au premier semestre 2016 (archives).

KEYSTONE/MARKUS STUECKLIN

(sda-ats)

Le groupe Banque cantonale de Bâle (BKB), qui comprend la participation majoritaire dans la Banque Coop, a vu son bénéfice net augmenter de 2,1% au premier semestre 2016 à 57,6 millions de francs. La période a été marquée par un environnement difficile.

Au niveau de la seule maison mère, la Banque cantonale de Bâle a dégagé un bénéfice net en hausse de 4,9% au premier semestre à 43,8 millions de francs. Cette évolution s'explique par une progression des recettes dans tous les domaines, qui reflète la forte confiance des clients, a indiqué jeudi la BKB. Le produit d'exploitation total a reculé de 2,1% à 183,6 millions.

Le bénéfice brut a pour sa part progressé de 73,2% à 79 millions de francs, précise le communiqué. Mais l'année passée, le paiement de 40 millions de francs, consécutivement à la conclusion d'un accord avec les autorités allemandes pour régler les affaires du passé avec des fonds soustraits à l'impôt outre-Rhin, avait plombé le résultat. A l'échelon du groupe, le bénéfice brut a reculé de 2,9% pour se fixer à 280,4 millions.

Pour ce qui est de l'ensemble de l'exercice 2016, la BKB s'attend, malgré un environnement toujours difficile, à réaliser un résultat "solide", du même ordre que celui de 2015. Le groupe avait alors dégagé un bénéfice de 126,2 millions de francs. La BKB va aussi poursuivre le développement de ses filiales et du processus de numérisation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS