Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Banque cantonale de Zurich (BCZ) a vu son bénéfice net reculer de 18,8% l'an dernier, à 647 millions de francs. L'établissement a notamment souffert de faibles taux d'intérêts, d'une baisse d'activité dans le négoce et d'un effet unique en 2013.

Les revenus d'exploitation ont baissé de 8,6% à 1,93 milliard de francs, a indiqué la BCZ dans un communiqué. Dans le détail, le produit des opérations d'intérêts a reculé de 4,2% à 1,07 milliard de francs.

Recul également du côté des activités de commissions et services, de 3,5%, à 531 millions. Le produit du négoce s'est, lui, affaibli de 15,7% à 287 millions. Sur l'exercice écoulé, les charges ont diminué de 3,3% à 1,20 milliard et le bénéfice brut est ressorti à 735 millions (-16,2%).

Au chapitre des perspectives, la BCZ s'attend en 2015 à une persistance des incertitudes. L'abolition du taux plancher et l'introduction de taux négatifs par la Banque nationale suisse (BNS) ont entraîné des turbulences sur les marchés. Cet environnement difficile devrait avoir un impact négatif sur les activités de la banque et peser sur ses revenus sur l'ensemble de l'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS