Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Anna Fenninger a frappé fort dimanche à Bansko (Bul). L'Autrichienne a remporté le super-combiné au nez et à la barbe de Tina Maze.

Après les annulations des super-G vendredi et samedi, le brouillard a enfin laissé le champ libre aux skieuses dimanche. Et même si les conditions de visibilité n'étaient de loin pas optimales en première manche, cela n'a pas empêché Anna Fenninger de prendre les devants dès le super-G matinal.

Avec 0''45 d'avance sur Tina Maze, la skieuse de Salzbourg semblait néanmoins à la merci de la Slovène en deuxième manche au vu des capacités en slalom des deux championnes. Mais à la surprise générale, Anna Fenninger a fait jeu égal en slalom et franchi la ligne avec 0''39 d'avance sur sa rivale.

Corollaire, l'Autrichienne n'est plus qu'à 64 points de la Slovène au classement général de la Coupe du monde. Un écart qui est appelé à fondre rapidement étant donné la forme éblouissante d'Anna Fenninger en cette fin de saison, tandis que Tina Maze continue de montrer des signes de fatigue.

Dans le clan suisse, Dominique Gisin s'est refait une confiance dimanche en prenant la 6e place. En retrait depuis son retour de blessure - une fracture du plateau tibial le 19 janvier -, la skieuse d'Engelberg a fait son retour dans le top 10 et prouvé qu'il faudrait encore compter avec elle pour les dernières courses de l'hiver.

Classée juste derrière elle au 7e rang, Wendy Holdener a obtenu le meilleur résultat de sa jeune carrière en super-combiné. Chahutée lors du super-G matinal (28e temps), Wendy Holdener a profité du slalom pour bondir au classement. La Schwytzoise s'est même payé le luxe de signer le meilleur chrono de cette seconde manche, avec plus d'une seconde d'avance sur sa coéquipière Denise Feierabend, classée pour sa part au 11e rang final.

Cela s'est beaucoup moins bien passé pour Lara Gut. Trop directe sur une trajectoire, la Tessinoise a manqué une porte lors de la manche de super-G, alors qu'elle venait de signer le meilleur temps intermédiaire à la mi-course. Dommage pour la skieuse de Comano, qui aurait vraiment eu son mot à dire pour le podium.

Lara Gut tâchera de prendre sa revanche lundi en super-G, qui remplacera l'une des deux courses annulées vendredi et samedi. Il en sera de même pour Fabienne Suter, elle aussi éliminée dimanche sur le premier tracé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS