Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Baosteel et Wuhan veulent donner naissance au numéro deux mondial de la sidérurgie (archives).

KEYSTONE/EPA PAP/STANISLAW ROZPEDZIK

(sda-ats)

Le sidérurgiste chinois Baosteel Iron and Steel va racheter son concurrent et compatriote Wuhan Iron and Steel. L'opération doit donner naissance au numéro deux mondial du secteur, derrière ArcelorMittal.

Baosteel émettra de nouvelles actions afin d'absorber sa cible, précise Wuhan dans un communiqué publié mardi donnant les premiers détails d'un rapprochement attendu.

Cette union, qui attend encore le feu vert des autorités chinoises, créera une entité avec une capacité de production de 60 millions de tonnes par an, lui permettant de ravir à Hebei Iron and Steel la place de numéro un chinois.

Cette fusion entre deux groupes publics, évoquée pour la première fois en juin dernier, s'inscrit dans la volonté du gouvernement chinois de concentrer l'industrie sidérurgique afin d'en réduire la surcapacité. D'autres rapprochements pourraient suivre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS